DE ROME À RIO : TOUS LES OLYMPIENS

SEOUL 1988 : Eclipse de la boxe et entrée en jeu du tennis de table

Les équipes de football et de volleyball composent la majorité de la délégation tunisienne qui voit, pour la première fois, l’absence de l’équipe de boxe et l’entrée en jeu de 2 athlètes féminines, à la fois, – Senda Gharbi en natation et Faïza Ben Aïssa (première Tenniswomen de table présente aux Jeux Olympiques). Les lutteurs tunisiens sont de retour et ne quitteront, depuis, plus jamais, les Jeux Olympiques. L’athlétisme est toujours présent bien que la délégation soit réduite à deux athlètes.